DIY – Emballage cadeau original pour Noël

banniere_boule_emballage_cadeau

Bonjour à tous ! 🙂

Avant de vous présenter mes nail art de Noël, je vous propose des idées originales d’emballage pour les cadeaux à déposer au pied du sapin.

Si vous devez emballer des bijoux, comme un pendentif ou des boucles d’oreilles, vous pouvez les mettre en valeur dans une boule de Noël transparente. C’est très simple et tout mignon.

Si vous voulez les réaliser, voici ce dont vous aurez besoin :

emballage_boule_1

  • Une boule de Noël transparente que l’on peut ouvrir. On en trouve en cette période dans tous les magasins de loisirs créatifs et il existe plusieurs formats. Elles coûtent entre 0,50€ et 1,50€ selon leur taille.
  • De la moussé néoprène pas trop épaisse, noire, que vous pouvez remplacer par un bout de carton assez rigide (à peindre en noir). La rigidité du support permettra de faire tenir votre bijou à la verticale, et la couleur noir de bien le mettre en valeur, qu’il soit doré, argenté ou coloré.
  • Des ciseaux
  • Un crayon à papier (sa mine en graphite permettant de tracer un trait qui se voit sur le noir)

Pour la déco, j’ai utilisé :

boule_emballage_7

  • Du ruban argenté à paillettes
  • Des autocollants en forme de flocon de neige

Mais vous pouvez choisir d’autres éléments décoratifs au gré de vos envies et du matériel que vous possédez déjà, par exemple un feutre posca pour dessiner sur la boule, des étoiles à insérer à l’intérieur, plusieurs couleurs de rubans, etc.

Pour commencer, on va emballer un pendentif attaché à une chaîne en argent.

1° A l’aide d’un crayon, tracez le contour d’une moitié de boule sur la mousse néoprène.

emballage_boule_4

Découpez les contour du cercle (un peu plus petit que votre trait pour pouvoir faire rentrer la mousse à l’intérieur de la boule). Faites le test pour savoir s’il est parfaitement ajusté aux dimensions de votre boule.

emballage_boule_3

3° Coupez ensuite deux petites encoches sur le dessus de votre cercle, environ à 10h10.

emballage_boule_6

Disposez la chaîne dans les encoches de façon à ce que le pendentif soit au milieu du support circulaire.

emballage_boule_5

5° Insérez votre support dans une partie de la boule, avec le reste du bijoux à l’arrière, et refermez la boule transparente.emballage_boule_7emballage_boule_2

6° Coupez un ruban et nouez le au niveau de l’attache.

emballage_boule_9

Voilà un joli cadeau à suspendre au sapin ou à déposer dans un petit sac pour en dissimuler le contenu.

emballage_boule_8

On va ensuite emballer une paire de boucles d’oreilles. Les étapes sont presque les mêmes ! J’ai utilisé une boule plus petite car les boucles d’oreilles sont vraiment minuscules. 😉

Au lieu des encoches, vous allez faire deux trous dans la mousse afin de fixer les boucles d’oreilles au support. Si vos boucles d’oreilles sont épaisses, faites attention à bien espacer les trous afin que les boucles ne se touchent pas.

boule_emballage_3boule_emballage_4

Pour la déco, j’ai opté pour de jolis stickers en forme de flocons de neige argentés disposés sur la boule et pour un petit noeud en ruban. Contrairement à l’autre, ce noeud n’est pas attaché directement à la boule et ne sert pas à la maintenir fermée. Il a été fabriqué à l’avance puis maintenu à l’aide d’un autre ruban.

boule_emballage_1boule_emballage_6

Et voilà le résultat !

boule_emballage_2

Et vous, comment emballez-vous vos cadeaux ?

J’espère que cet article vous a plu et inspiré !

A bientôt ! ❤

Publicités

Détente créative #2 – Carterie

Detente_creative_2_carterie

Bonjour à tous ! 🙂

Je suis ravie de vous retrouver pour un deuxième article de la catégorie Détente créative. On ne va pas parler nail art, aujourd’hui, mais on va fabriquer de jolies compositions en papiers colorés avec du tissu adhésif.

CARTERIE

1 – (Imprimerie) Imprimerie où sont fabriquées les cartes postales ou les cartes à jouer.
2 – Commerce de cartes postales.
3 – Art de faire des cartes personnalisées.
4 – Local où sont rangées les cartes géographiques dans un établissement d’enseignement.

Il y a quelques mois, j’avais déniché chez Flying Tiger des patrons pour réaliser des oiseaux en tissu. J’ai craqué face à la mignonitude des volatiles et à l’apparente simplicité de la réalisation. Du coup, j’ai fabriqué des cartes avec de petits oiseaux aux plumes improbables.

carterie_3

Concernant le matériau de base, il s’agit de tissu adhésif pour scrapbooking. Il se vend sous forme de feuillets ou de rouleaux (comme le masking tape ou le papier collant) et permet de réaliser toutes sortes de compositions en jouant avec les textures. Sur l’une des faces, il y a un motif en tissu ; l’autre est autocollante et recouverte d’un film protecteur à retirer une fois que la forme est découpée.

REALISATION DES OISEAUX

Materiel
– des ciseaux
– un marqueur noir
– des patrons pour réaliser vos formes
– du papier blanc (ou papier calque)
– du tissu adhésif à motifs variés

1. A l’aide d’un feuille de papier blanc ou de papier calque, d’une source lumineuse (installez-vous, par exemple, tout près d’une fenêtre) et d’un marqueur noir, décalquez les formes.

carterie_4

2. Découpez les formes obtenues en suivant les traits. Vous patrons ne doivent pas être très précis car ils serons ensuite reportés sur un autre support.

carterie_1

3. Choisissez un motif pour chaque forme, de façon à ce que les couleurs ressortent bien lorsqu’elles serons mises côte à côte ou superposées. Jouez avec les motifs floraux, à pois, quadrillés, et les couleurs dont vous disposez.

carterie_6

4. Reportez les patrons sur le tissu à motifs. Deux façons de procéder :
– soit on retourne le motif, on dispose le patron dessus et on en trace les contours à l’aide d’un crayon fin, puis on découpe en suivant les traits ;
– soit on dépose le patron directement sur la partie colorée, on le maintient avec son pouce et on découpe tout autour en faisant attention de ne pas faire bouger le patron.
Personnellement, j’ai utilisé les deux méthodes, la première pour les grandes formes (corps des oiseaux) et la seconde pour les petites formes, et surtout pour les yeux, car il s’agissait de bien situer le pois noir au milieu du blanc pour donner un joli regard aux oiseaux.

5. Renouvelez l’opération pour chaque forme, jusqu’à avoir des oiseaux complets. J’ai, personnellement, découpé chaque patron même lorsque les formes étaient identiques (ex : les deux yeux), mais cela n’est pas nécessaire. A ce stade, le papier qui protège la partie adhésive du tissu est toujours en place.

carterie_2

REALISATION DES CARTES

Matériel
– des ciseaux
– de la colle
– un marqueur noir
– des cartes colorées et leurs enveloppes
– du papier coloré de différentes formes et textures (ici, j’ai notamment utilisé des filtres à café et du papier calque épais)
– du matériel de scrapbooking / loisirs créatifs tel que : de la ficelle, des boutons, du bois, des plumes, des autocollants, des tampons, des napperons, des rubans, etc.

carterie-enveloppescarterie-materiel

J’ai décidé de disposer ces jolis oiseaux sur des cartes colorées. Pour commencer, j’ai donc sélectionné des couleurs de cartes qui s’assortissaient bien avec les motifs, tout en les faisant ressortir.
Vous verrez que j’ai changé mes plans entre la première décision et la réalisation finale. Dans ce genre de créations, tout est question de tâtonnements et d’essais.

carterie-cartes

Ensuite, on choisi les papiers qui vont permettre de structurer le fond grâce à leur forme (rond, triangle, rectangle, carré, bords arrondis,…) et de mettre en valeur le motif grâce à leur couleur (pastel, dégradé, métallisé,…). Ils permettent aussi de créer de la profondeur.

La réutilisation des tissus autocollants par petites touches tout autour du motif central permet de créer des rappels de couleurs.

Enfin, l’utilisation de matériaux comme de la ficelle ou des boutons permet d’ajouter du relief.

carte_enveloppe_bleu

On peut terminer au marqueur noir (ou doré, argenté, blanc, coloré) en dessinant des pattes aux oiseaux, en ajoutant des traits (comme sur la carte jaune) ou même en insérant du texte (par exemple, on pourrait écrire sur le rectangle blanc de la carte rose fuchsia).

Le tout est d’arriver à trouver le bon dosage pour une création ni trop vide ni trop chargée.

Et voilà le résultat ! 🙂
Cartes-oiseaux

CARTES REALISEES :

carte_mauve

Hibou sur fond de filtre à café rond

carte_verte

Hibou sur fond de papier texturé avec rappel de motifs

carte_jaune

Oiseau sur fond jaune. Carte carrée. Cercles et rappels triangulaires.

carte_rose

Oiseau sur fond rose. Rectangles aux bords arrondis. Jeux de transparence et de relief.

enveloppe-bleue

Enveloppe customisée sur l’envers. Papier texturé.

carte_bleue

Oiseau sur fond de papiers rectangulaires. Pois en tissu autocollant fleuri.

Pour encore plus de sources d’inspiration, retrouvez mon tableau Cartes & enveloppes sur Pinterest

Retrouvez ci-dessous le premier article de la catégorie Détente créative où je vous parle de mandalas :
ColoriageZen

J’espère que cet article vous a plu et inspiré !
A très bientôt pour un nouveau nail art 🙂 

Que faire avec du vernis à ongles #3 – Les mini vases

Vases_vernis_banniere

Bonjour à tous ! 🙂

On se retrouve comme promis pour un nouveau tuto de la série Que faire avec du vernis à ongles ?
Vous pouvez retrouver les autres ici :
#1 Pot à crayons
#2.1 Bijoux : restauration 
#2.2 Bijoux : customisation

Les mini vases

Pour célébrer la venue imminente du printemps, je vous propose de fabriquer des vases colorés. Le tuto d’aujourd’hui est assez similaire au premier puisqu’il s’agit de décorer des pots en verre. Je vous propose ici un autre motif, une autre technique et une autre utilisation :
• Le motif : des formes géométriques de différents tailles (en aplats de couleurs)
• La technique : méthode du papier collant, comme en nail art
• L’utilisation : ces pots en verre deviennent de petits vases dans lesquels ont peut mettre une ou deux fleurs. Idéal pour une déco de centre de table ou sur un petit meuble.

Matériel

Matériel_vases_vernis

– de petites bouteilles (ou bocaux) en verre transparent
– du papier collant (ou masking tape ou striping tape)
– plusieurs couleurs de vernis à ongles
– des fleurs
– [facultatif] des rubans

Etapes

1) Choix des vernis

Cette première étape consiste en une sélection d’environ 4 couleurs de vernis à ongles. J’ai choisi de réaliser 3 vases, le premier dans les tons mauve/fushia, le second orange/saumon et le troisième dans les tons roses. Vous pouvez mixer les couleurs comme bon vous semble ; vous pouvez également créer plusieurs vases similaires.
Vases_vernis_3Vases_vernis_5Vases_vernis_4

2) Disposition du papier collant

J’ai utilisé un rouleau de papier collant dont la largeur est de 1,2 cm (au lieu des 2 cm d’un rouleau de scotch ordinaire). L’idée est d’avoir des bandes qui ne sont pas trop large afin de bien répartir les motifs colorés sur la surface de verre. Vous pouvez donc utiliser du striping tape, du masking tape, ou couper votre papier collant dans le sens de la longueur.

Vases_vernis_1

Ensuite, il s’agit de placer votre papier collant de façon aléatoire sur la bouteille. J’ai commencé par enrouler un premier bout de scotch en spirale, puis j’ai créé des formes géométriques en ajoutant de plus petits bouts dans les espaces vides.

L’important, pour cette étape, est de vérifier que le papier collant adhère bien à la surface, car c’est lui qui permettra à vos formes d’avoir des bords nets.

3) Mise en couleur

Répartissez les couleurs choisies dans les espaces vides et appliquez le vernis en aplat. Les espaces sont plus larges que les ongles, c’est un peu perturbant au début. 😛

Vases_vernis_2

(on peut voir sur l’image que l’un des vernis est vraiment de très mauvaise qualité ! Impossible de faire un aplat sur cette surface)

J’ai choisi de ne poser qu’une seule couche pour garder la transparence de certains vernis.

4) Retrait du papier collant

Au moment du retrait du papier collant, je n’ai eu aucun problème avec le fait que, vu le temps qu’il faut pour colorier toutes les formes , les premiers vernis étaient déjà presque sec.

Par contre, j’ai eu du mal à enlever les nombreux bouts de papier collant dans le bon ordre ! Il faut bien se souvenir de quel papier collant est superposé à quel autre, au risque de se prendre un peu la tête lors de cette étape.

Si le vernis à débordé sous le papier collant, vous pouvez utiliser un pinceau imbibé de dissolvant pour effacer le surplus de couleur et tracer une ligne bien droite.

Vases_vernis

Avec des fleurs dont la tige est encore relativement longue, voici le résultat à ce stade :

Vases_fleurs_3

Les vases peuvent se rincer à l’eau claire et au savon sans abimer le vernis.

5) Ajout de rubans

Vases_vernis_rubans_2Vases_vernis_rubans
La forme des bouteilles, les couleurs choisies et l’arrivée du printemps m’ont donné l’idée d’ajouter des rubans autour du goulot des bouteilles. J’ai donc été chercher, parmi ma collection, la couleur parfaite qui s’assortirait à chaque vase. Il s’agit en fait de rubans qui servent à faire tenir les vêtements sur leurs cintres lorsqu’ils sont en vente dans les magasins. Je les récupère tous, je les trie par couleurs, et j’en ai une belle collection ! 😉 Ils peuvent être utiles pour toutes sortes de créations (bijoux, scrap booking, etc.)

Vases_vernis_fleurs_2Vases_vernis_fleurs

Puisqu’on est à la fin d’un article DIY, je vous propose d’aller jeter un œil au blog de La Chouette qui pense, une amie qui a récemment lancé son blog et qui vous parle principalement de couture  et de tricot.

J’espère que ce tuto vous a plu.
A bientôt ! 🙂

Que faire avec du vernis à ongles? #2 – Les boucles d’oreilles (partie 2)

QFADVOApartie2

Bonjour tout le monde ! 🙂

On se retrouve pour la deuxième partie du tuto Que faire avec du vernis à ongles? sur le thème des bijoux. Aujourd’hui, on customise nos boucles d’oreilles avec des paillettes !
(voir la partie 1)

Idée de base : c’est sur Pinterest-source-inépuisable-d’inspiration que j’ai trouvé l’idée. Elle m’a beaucoup plu, et j’ai décidé de la tester directement.
Tuto (en anglais) : « DIY Jewelry and Nail Polich Refashion » by homeheartcraft

L’idée est donc d’ajouter des paillettes sur un bijou en perles afin de lui donner une petite touche de pep’s. La blogueuse de homeheartcraft semble utiliser du vernis à ongles transparent et une bonne dose de paillettes volatiles en poudre pour sa réalisation. J’ai trouvé beaucoup plus facile d’utiliser directement du vernis à ongles (que ce soit un top coat transparent ou un vernis à base colorée) gorgé de petites particules scintillantes. L’intérêt principal du vernis à ongles est que l’application des paillettes est beaucoup plus facile puisqu’il suffit d’appliquer le vernis à l’aide de son pinceau et qu’on ne risque pas de mettre des paillettes partout.

Matériel utilisé :
– une paire de boucles d’oreilles en perles
– un ou deux vernis à paillettes
– et c’est tout !

Tuto en images : voici deux de mes créations.

Paire n°1

Boucles_prunes_4

J’ai choisi de customiser une paire de boucles d’oreilles, toute simple, en perles

Time_for_romance

J’ai trouvé un vernis à ongles à paillettes dont la couleur allait parfaitement avec les boucles d’oreilles : Essence colour & go n°112 « Time for romance »

Boucles_prunes_2

J’ai réalisé un dégradé de paillettes en partant du haut de la boucle d’oreille

Boucles_prunes_3

Et je n’ai pas mis de top coat afin de garder la texture des paillettes.

Boucles_prunes_1

Paire n°2

Boucles_jaune_3

J’ai rapidement fabriqué pour l’occasion une paire de boucles d’oreilles en perles

Boucles_jaune_4

J’ai choisi des perles jaune moutarde pour les associer au doré

Boucles_jaune_5

J’ai sélectionné deux vernis à ongles à paillettes : Hema Top coat n°25 « Top coat Glitter » / Sally Hansen collection Hard as Nails Xtreme Wear n°680 « Ripple Effect »

Boucles_jaune_1

Etape n°1 : réaliser un dégradé de minuscules paillettes dorées avec le top coat Hema

Boucles_jaune_2

Etape n°2 : Appliquer le second top coat afin de disposer aléatoirement des paillettes plus épaisses (noires et dorées) sur toute la surface de la perle.

Et voilà le résultat final ! 🙂

bouclesdoreilles

J’espère que ce tuto vous a plu !
N’hésitez pas à me montrer vos réalisations.
A bientôt ! 🙂

Que faire avec du vernis à ongles? #2 – Les boucles d’oreilles (partie 1)

QFADVAO2partie1

Bonjour à tous ! 🙂

Tout d’abord, merci pour le bel accueil que vous avez fait à mon premier article de cette nouvelle catégorie DIY. Je suis ravie que le concept vous ai plu ; ça me donne envie de continuer et ça tombe bien : j’ai plein d’idées ! 🙂

Pour ce deuxième tuto de la série Que faire avec du vernis à ongles ?, je vous propose deux façons de customiser vos bijoux. Je vous montrerai, en parallèle, l’utilisation d’une même idée sur deux paires de boucles d’oreilles différentes.

Dans cette première partie, nous verrons comment donner une nouvelle jeunesse à des boucles d’oreilles abîmées.

Avant-Après_bouclesdo

Je possède plusieurs paires de boucles d’oreilles en plastique. Cela permet de donner de jolies formes aux bijoux mais le plastique est simplement recouvert d’une fine couche de couleur qui s’abîme au fil du temps. Au lieu de jeter ces boucles d’oreilles en mauvais état, j’ai décidé de les restaurer à l’aide de vernis à ongles. Voici comment procéder.

 Pour commencer, vous pouvez choisir de retirer ou pas l’attache de la boucle d’oreille à l’aide d’une pince à bijoux. Il sera plus facile d’appliquer le vernis sur toute la surface sans l’attache.

Boucles_dor_1Boucles_fleurs_1

La deuxième étape de cette « restauration » est de retirer, à l’aide de dissolvant, le surplus de couleur. Cela s’enlève très facilement et permet d’avoir une surface blanche si vous avez choisi une couleur claire (ce qui était mon idée de départ pour les fleurs). Ce n’est pas indispensable si vous comptez utiliser un vernis très opaque et/ou très foncé, mais ça peut être utile car le vernis à ongles adhère mieux au plastique nu qu’à la couche de couleur.

Boucles_fleurs_2

 Troisième étape : poser une première puis une deuxième couche d’un vernis coloré de votre choix sur toute la surface de la boucle d’oreille : rectoverso – et ne pas oublier les bords. C’est la deuxième couche qui va donner une couleur bien homogène et bien dense, comme dans le flacon. Si vous mettez du vernis dans le trou de l’attache du bijou, retirez le avant qu’il soit sec à l’aide d’un cure-dent.

Boucles_dor_2 Boucles_dor_3

Pour les boucles d’oreilles vertes, j’ai choisi un vernis doré ; pour les fleurs j’ai posé une base noire comme première couche et un vernis bleu nuit comme deuxième et troisième couches.

Boucles_fleurs_9Boucles_fleurs_10

Tandis que je posais une deuxième couche de vernis bleu nuit sur les fleurs, j’ai décidé d’ajouter des paillettes aux reflets multicolores sur les boucles d’oreilles devenues dorées.

Boucles_dor_6Boucles_dor_5

Pour finir, j’ai appliqué une bonne couche de top coat. Celui-ci a toujours les mêmes fonctions, quel que soit le support utilisé :
– protéger ;
– faire briller ;
– homogénéiser les différentes épaisseurs.
Veillez à mettre du top coat partout, en n’oubliant pas les bords, pour éviter que la couleur ne s’abîme trop vite.

6° Une fois que le vernis est bien sec, vous pouvez réinsérer l’attache de la boucle d’oreille à l’aide de la pince à bijoux. Et voilà le résultat ! Nous voici avec deux paires de boucles d’oreilles comme neuves ! 🙂

Les boucles d’oreilles bleues :

Boucles_fleurs_7

Lumière artificielle

Boucles_fleurs_8

Lumière naturelle

Boucles_fleurs_9

Au soleil

Les boucles d’oreilles dorées :

Boucles_dor_4

Lumière artificielle

Boucles_dor_7

Lumière naturelle

Boucles_dor_8

Lumière naturelle

Conclusion

Comme pour une manucure classique, la réalisation prend beaucoup de temps car il faut attendre que le vernis soit bien sec avant de poser la couche suivante. Mais du coup, on peut faire plusieurs bijoux en parallèle.

Idéalement, on a donc deux couches de couleur + une couche de top coat, mais on peut aussi poser une base et/ou un top coat pailletté en supplément. On peut également ajouter de la déco à l’aide d’un dotting tool ou de papier collant, exactement comme pour un nail art.

La réalisation est très facile et les idées sont variables à l’infini, avec toutes les couleurs, toutes les paillettes et sur tous les supports possibles (pendentifs, bracelets, etc).

Bouclesdoreillespartie1

J’espère que ce petit DIY vous a plu !
A demain pour la partie 2, avec encore plus de paillettes ! 🙂

Que faire avec du vernis à ongles? #1 – Le pot à crayons

QFADVAO_pot_a_crayons

Salut tout le monde ! 🙂

Aujourd’hui, j’ouvre une nouvelle rubrique sur mon blog ! Cette catégorie s’intitule : Que faire avec du vernis à ongles ? J’espère que ça va vous plaire !

😀

En guise d’introduction…

Comme je le disais dans un commentaire sur le blog de Je suis vernie (je me cite moi-même) :

« A vrai dire, j’ai toujours été perturbée de voir que presque toutes les blogueuses nail art étaient également des blogueuses beauté, alors que personnellement je ne suis pas du tout accro au maquillage mais plutôt aux loisirs créatifs. J’aurais plutôt tendance à ranger le nail art dans la catégorie « Art et créations », alors que les blogs de NPA sont toujours placés dans la partie « Beauté » (par exemple sur Hellocoton). »

Du coup, comme j’avais envie de diversifier un peu le contenu de ce blog, j’ai décidé de créer une nouvelles catégorie d’articles non pas Beauté mais Do It Yourself. Et comme il s’agit d’un blog qui parle principalement de vernis à ongles, eh bien continuons… !

Que faire avec du vernis à ongles ?

Nous avons toutes plein de vernis. Des couleurs, des paillettes, multichrome, holo, pastels, texturés, etc.

A l’heure où je vous parle, je possède 101 vernis à ongles. En tout cas, il y en a 101 dans mon nuancier. Il comprend aussi des vernis à ma mère et quelques pots pots presque vides et/ou devenus tout vieux et tout pâteux donc inutilisables. Il n’empêche : ça fait beaucoup ! Et je porte rarement plus de 10 vernis à la fois sur mes ongles.^^

Et si nous utilisions nos vernis pour autre chose que nos ongles ? Sachez que pour les amatrices de loisirs créatifs ou pour celles qui veulent se simplifier la vie, le vernis à ongles peut être vraiment utile.

Avant de lancer cette nouvelle catégorie d’articles, j’ai commencé par chercher des idées sur le net, et principalement sur Pinterest-source-inépuisable-d’inspiration. J’ai sélectionné celles qui me plaisaient le plus, et je vais vous présenter mes propres réalisations, créées sur base de ces tutos.

J’espère que ces articles vous plairont, et surtout qu’ils vous inspireront !

Que faire avec du vernis à ongles #1 – Le pot à crayons

Le tuto de base

Sur Pinterest, j’ai trouvé ce tuto : « My DIY : Speckled wine glasses «  par I Spy DIY : des verres customisés, lavables à la main. Il s’agit de décorer des verres à vin avec du vernis à ongles à l’aide d’un simple dotting tool. C’est vraiment une super idée parce que ça donne bien, ça semble très facile à faire, et qu’on peut le décliner sous toutes les formes ! 🙂

Verre-a-pois

« Speckled wine glasses » by I Spy DIY

Ma réalisation : le pot à crayons

Personnellement, j’ai décidé de fabriquer un pot à crayons en utilisant la même technique.

Sur mon bureau, j’ai plusieurs pots en verre dans lesquels je range bics, crayons, ciseaux et stylos. Il s’agit de vieux pots à confiture, de pots de Nutella et d’autres bocaux dont j’ai oublié la provenance. Oui, j’appelle ça « pot à crayons » et je range principalement des bics dedans, mais en gros on peut y ranger ce que l’on veut, et je pense que cette dénomination permet de comprendre tout de suite ce à quoi on se réfère.

Matériel :
– Un bocal en verre
– Un doting tool
– Des vernis à ongles de plusieurs couleurs
– Du dissolvant
– Un pinceau fin / un coton-tige

Pot_a_crayons_1

Un bocal en verre

Pot_a_crayons_3

Des vernis à ongles colorés

Pot_a_crayons_2Pot_a_crayons_9

Réalisation :
1) Nettoyer le bocal (par exemple, les traces de colle peuvent partir avec du dissolvant) et bien le sécher afin qu’il ne reste ni traces de gras ni eau ni dissolvant, sur lesquels le vernis à ongles n’adhère pas.
2) Choisir plusieurs vernis colorés. Personnellement, j’ai décidé d’utiliser uniquement des vernis crème dans les tons bleu et vert et j’en ai sélectionné 6, mais on peut choisir d’utiliser des vernis à paillettes, de n’en utiliser que 2, de varier les couleurs et les textures, etc.
3) Déposer une goutte de vernis sur un support non absorbant (ex : farde plastique, papier collant). Inutile de poser trop de vernis d’un coup car il sèche vite et devient donc rapidement inutilisable.
4) A l’aide d’un dotting tool plus ou moins épais (on peut aussi varier les tailles pour avoir des pois de différentes formes), poser des pois de façon aléatoire en partant du bas du bocal. Idem pour chaque couleur.
5) Une fois que chaque couleur a été utilisée, ajouter des pois uniquement sur le dessous du bocal, pour créer un dégradé de densité.
6) Au besoin, effacer les éventuelles bavures à l’aide d’un pinceau fin ou d’un coton tige imbibé de dissolvant.
7) Remplir le pot de crayons, de bics, de stylos, de fluos, de marqueurs, de pinceaux, de ciseaux, etc. et le poser bien en évidence sur votre bureau.
8) Au choix (ou tout à la fois) : Admirer le résultat – Faire un autre pot avec d’autres couleurs – Offrir le pot à quelqu’un

Pot_a_crayons_4 Pot_a_crayons_5 Pot_a_crayons_6Pot_a_crayons_8 Pot_a_crayons_7

Que pensez-vous de cette nouvelle catégorie d’article ?
Je serai ravie d’avoir votre avis sur le nouveau tournant que prend mon blog,
et d’admirer vos réalisations ! 

A bientôt ! 🙂

DIY – Le nuancier à vernis

DIY Le nuancier a vernis

Bonjour à tous ! 🙂

Cet été, j’ai fabriqué un nuancier à vernis ! Facile à réaliser, très utile pour le nail art et simple d’utilisation, ce nouvel outil ne quitte plus les abords de ma vernithèque ! Si vous voulez vous en créer un aussi, suivez le guide… Je vous présente d’abord mon ancien nuancier, puis les étape de la création de mon nouvel éventail de couleurs et enfin quelques blogeuses qui ont réalisé des outils similaires et qui pourraient vous inspirer.

Mon ancien nuancier

Pour commencer, voici à quoi ressemblait ce qui me servait anciennement de nuancier : trois plaques en plastique transparent sur lesquelles je posais une petite touche de chaque nouveau vernis. J’avais décidé de les trier par couleur :
Couleurs chaudes : jaune, orange, rouge, rose, violet
Couleurs froides : bleu, vert, brun, gris, blanc, noir, beige
Scintillements : doré, argenté, paillettes colorées
Ma vernithèque est encore organisée de cette façon puisqu’elle contient une maison à vernis dans les tons chauds et une maison à vernis dans les tons froids.

Ancien Nuancier

A quoi sert un nuancier ?

Le nuancier est très utile pouvoir plus facilement :
– avoir une vue d’ensemble des couleurs de vernis que l’on possède
– faire de nouvelles associations de couleurs
– savoir quel top coat pailletté peut se superposer à quelle couleur de vernis

Les défauts de l’ancien nuancier :

– couleurs figées l’une à côté de l’autre, donc difficile de voir si elles s’assortissent avec d’autres
– touches de couleurs trop petites
– une seule couche (alors que généralement, je pose au moins deux couches de couleur sur mes ongles)

Passons maintenant à la réalisation !

Matériel utilisé :

1) Du plastique transparent assez rigide : j’ai récupéré toutes sortes de boîtes en plastique (boîte de chocolat, boîte contenant du papier à lettres,…)
2) Des ciseaux
3) Une perforatrice
4) Des étiquettes autocollantes blanches
5) Un marqueur / feutre / bic / indélébile (noir de préférence, mais vous pouvez aussi l’assortir à la couleur de votre vernis ou écrire tout en doré^^)
6) De la ficelle / corde
7) De la place. Surtout si vous possédez beaucoup de vernis !

Réalisation :

1) A l’aide des ciseaux, découper le plastique transparent en fines languettes rectangulaires. Les miennes font 2 cm x 6 cm.

Nuancier3

2) A l’aide de la perforatrice, faire un trou à l’une des extrémités de chaque bandelette. Il servira à faire passer la cordelette reliant le tout.

Nuancier4 Nuancier5

3) Appliquer une première couche de vernis sur l’autre extrémité (entre 1 cm et 3 cm de longueur). Pour les top coat à paillettes, j’ai choisi d’appliquer du vernis sur une plus grande partie de la bandelette et de ne recouvrir qu’une partie d’une seconde couche afin de pouvoir garder une bonne vision de ce qu’ils donnent en une seule couche et en deux couches.

Nuancier6 Nuancier7

4) Pendant que la première couche est en train de sécher, découper les étiquettes en fonction du format de votre bandelette. Elles doivent pouvoir se placer entre le trou et la couleur et il faut pouvoir écrire dessus le nom du vernis.

Nuancier10

5) Une fois que tout est sec, appliquez une deuxième couche de chaque vernis. Voilà pourquoi il fallait de la place ! J’ai disposé chaque flacon de vernis en face de la bandelette correspondante pour être sure de ne pas me tromper lors de l’attribution des noms (notamment pour mes vernis rouge bordeaux qui se ressemblent tous !)

Nuancier8

6) A l’aide du marqueur noir, indiquer sur chaque bandelette la marque du vernis (je l’ai mise en majuscules), le nom du vernis (toujours en anglais, souvent poétique^^) et éventuellement son numéro (certains vernis n’ont pas de nom).

Nuancier12

7) Trier les bandelettes par couleurs. Ou par marque. Ou par type de vernis (pailletté, pastel, multichrome, néon, etc).

Nuancier13

8) Enfiler le tout sur la ficelle.

Nuancier14

9) Admirez le résultat !

Nuancier17Nuancier15

Autres sources d’inspiration

Souvent, pour créer un outil qui nous convient parfaitement, le mieux est de mixer plusieurs idées afin d’arriver à une création originale, personnalisée et adaptée à nos besoins (et au matériel dont on dispose). C’est pourquoi je vous présente les articles et vidéos DIY de plusieurs blagueuses qui proposent d’autres types de nuanciers réalisés à la main.

Willow weeps utilise un support en papier au lieu du plastique. Pratique pour écrire directement dessus, mais il n’y a plus l’idée de transparence
Asphodel Only utilise un petit carnet et trie ses vernis par marque
Cherry Nail art nous propose un tutoriel vidéo
Maoya recouvre le tout de papier collant pour protéger et solidifier les bandelettes de couleurs
Odile Sacoche s’est fait à la fois un éventail (pratique et joli) et un cahier (transportable)
Macaron rose a fait des petites fiches qu’elle classe dans une boîte à intercalaires (comme des recettes de cuisine)

Nuancier16

J’espère que ce tutoriel vous a plu ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. 🙂

A bientôt les amis !